Être entrepreneure et avoir un mode de vie écoresponsable!

entrepreneur écoresponsable

Être entrepreneure et avoir un mode de vie écoresponsable!

Être entrepreneure et avoir un mode de vie écoresponsable! 2560 1920 CETcr795

Cette semaine plusieurs nouveautés m’ont amené à vouloir écrire cet article sur l’entrepreneuriat écologique. Je commence à participer à la création de contenus sur Facebook et Instagram dans le comité de rédaction des Ambassadeurs zéro déchet de l’Abitibi-Témiscamingue. Ce sera pour moi une opportunité de partager mes connaissances pour une cause qui me tient à cœur. De plus, je débute bientôt un cours de design en permaculture avec Wen Rolland (Design écologique). J’ai l’impression que la permaculture pourra lier toutes mes passions (yoga, jardinage, rénovation écologique, coworking, entrepreneuriat, etc.) et m’ouvrir à de nouveaux projets créatifs. J’avais donc envie de vous faire réfléchir sur quelques points pour rendre votre entreprise plus écologique.

 

Éviter et réduire le papier au maximum

Évidemment, on essaie d’imprimer le moins possible. Pour ma part, depuis le début de mon entreprise, mes paiements sont faits par virement et mes factures envoyés par courriel. On évite ainsi l’utilisation de timbres, d’enveloppes, de chèques et le déplacement des courriers. Mon travail ne nécessite pas d’impression, mais j’aime bien me faire des listes! Rien de mieux que d’écrire sur du papier pour pouvoir cocher les tâches accomplies. Je recycle les enveloppes qui me sont envoyées par mes fournisseurs pour créer mes listes de tâches. Je dois avouer que je recycle aussi de vieux cahiers datant de mon primaire et mon secondaire pour mes prises de notes lors de mes rencontres avec des clients. 😂

 

Les impressions et la carte d’affaires recyclée ou recyclable

On voudrait, bien entendu, éviter d’imprimer des cartes professionnelles et des flyers. Par contre, encore en 2020, l’impression s’avère parfois utile, efficace ou nécessaire. Je vous propose depuis plusieurs années différents types et formes de cartes. J’ai maintenant plusieurs options de cartes faites de papiers recyclés ou faits de papier Enviro à vous proposer.  Plusieurs options sont disponibles pour avoir des cartes avec la plus petite empreinte écologique possible. L’idéal est de faire des cartes minimalistes afin de pouvoir les utiliser plus longtemps. Moins vous mettrez d’informations sur la carte, plus il y a de chances que les informations restent valides longtemps. Vous éviterez donc de réimprimer des cartes trop souvent. Vous pouvez également éviter de donner de gros lots de cartes et seulement les distribuer une lors de rencontres qui peuvent s’avérer lucratives pour votre entreprise. 

 

Quand votre boîte de cartes sera terminée, n’hésitez pas à me contacter pour voir les nouveaux types de papiers écologiques! 🙂

 

Éviter des déplacements inutiles et favoriser les vidéoconférences

La pandémie a fait en sorte que plusieurs travailleurs travaillent maintenant à la maison et j’en fais partie. Cela réduit considérablement mon empreinte carbone, c’est 64 km par jour de moins. Ne soyez donc pas étonné si je vous propose un Zoom plutôt qu’une rencontre en personne. J’essaie aussi de rentabiliser mes déplacements au maximum. Si je dois me rendre à Val-d’Or pour une raison quelconque, j’en profite également pour faire des courses ou pour rencontrer des clients à l’espace de coworking. L’espace de coworking s’avère une solution écologique pour de nombreuses entreprises. C’est une occasion d’utiliser un espace de travail seulement sur demande. Cela nous permet de partager du matériel, des coûts et des connaissances.

 

Plusieurs autres concepts issus de l’intelligence collective pourraient être utiles pour votre entreprise. 😉

 

Se mettre au zéro déchet numérique

Les déchets sont souvent, pour nous, tangibles et physiques, mais on oublie les déchets numériques. En effet, on peut se poser la question sur les différents serveurs que nous utilisons. Que ce soit pour nos courriels, nos drives ou le serveur de notre site Web. De bonnes pratiques seraient de supprimer à mesure les courriels inutiles ou promotionnels. Si, comme moi, vous utilisez des courriels Google ou Microsoft, il faut savoir que les serveurs peuvent être n’importe où dans le monde. Donc, il est possible que l’énergie pour stocker vos courriels soit dans des pays où l’électricité n’est pas aussi propre qu’au Canada.

 

Essayez donc de faire le ménage de votre poubelle virtuelle! 😉

 

Héberger votre site Web de façon plus responsable

Lorsqu’arrive le moment de choisir l’hébergeur web de votre site, vous pouvez également faire un choix écoresponsable. Essayez de privilégier un hébergeur québécois ou canadien, encore une fois, pour vous assurer que l’électricité est produite de façon responsable. Pour ma part, les sites Web de mes clients sont tous héberger chez un hébergeur canadien à l’énergie verte. Je suis fière de dire que le serveur qui nourrit mon site Web le fait grâce à l’énergie éolienne et/ou solaire.

 

Continuer de s’informer et de s’améliorer en zéro déchet

Ce ne sont que quelques petits points écologiques que je suis fière d’appliquer dans mon entreprise. Évidemment, recycler, composter et réutiliser demeurent primordial et toutes les entreprises devraient s’y mettre. Nous pouvons en faire encore beaucoup plus et je vous invite à lire d’autres articles sur le sujet. Vous pouvez aussi me laisser en commentaire les actions que vous prenez pour rendre votre entreprise écoresponsable. C’est toujours intéressant d’avoir de nouvelles idées. 🙂

 

Surveiller la page Facebook de l’espace de coworking, car on vous prépare une conférence sur L’empreinte écologique de votre entreprise avec Aki épicerie.