L’intelligence collective sur tous ces angles

L’intelligence collective sur tous ces angles

L’intelligence collective sur tous ces angles 1942 940 CETcr795

L’intelligence collective, un concept de plus en plus présent dans notre société

L’intelligence collective est un concept de plus en plus populaire, nous n’avons qu’à penser aux géants de ce monde tel AirBnB et Uber qui sont venus bouleverser les écoles de pensées. Ce sont 2 projets qui sont nés du concept de l’intelligence collective. Le concept est simple, faire travailler les gens ensemble dans le but d’atteindre un objectif commun. C’est ce que les ateliers créatifs (workshops) vous permettent de faire.

Saviez-vous que le projet d’espace de coworking de Val-d’Or a été conçu en fonction de ce concept? 😉 Pour en savoir plus, vous pouvez lire mon essai sur le coworking ou visiter le site de l’Espace d’innovation et de travail partagé.

Introduction à la 3ième révolution industrielle

La vidéo ci-bas de l’Union des Maison Françaises regroupe à elle seule une bonne partie des recherches effectuées sur l’intelligence collective et le travail collaboratif que nous avons faites avec mon équipe de Maîtrise Les Cocréatives. Le numérique semble être au coeur de ces démarches ou du moins en faciliter la propagation. Toutes ces approches peuvent également soutenir des démarches en développement durable et dans le secteur de l’économie. En effet, s’il est possible de partager ces biens (maison, voiture, caméra, etc..) avec les autres et ainsi en générer des profits, pourquoi ne pas se lancer ?

Il ne faut pas oublier l’impact écologique de ce type de révolution 😉

 

 

Les géants de l’intelligence collective

Les sites Web tels que AirBnB et Uber ont d’ailleurs prouvé à quel point ce type de fonctionnement plaisait aux gens en leur permettant d’économiser. Bien que cela rende heureux les utilisateurs, de nombreuses manifestations ont eux lieux dans le domaine de l’hôtellerie, du tourisme et du transport. Il n’en reste pas moins que grâce à leurs applications et sites Web,  ils permettent à de nombreuses personnes de faire des économies ou même, de générer des revenus.

 

Les Kickstarter et autres plate-formes de financement

Le financement participatif qui est dans le même ordre d’idées, permet de participer avec des contribution monétaire à des projets d’un peu partout dans le monde. Ce type d’approche permet le développement de projets dans toutes sortes de secteurs d’activités. Encore une fois, sans le Web et les médias sociaux, le financement participatif serait beaucoup plus difficile à mettre en place. Il existe différentes façons de financer les projets sur ces plateformes tels que des dons, des prêts, des dons avec compensation, etc…

 

WordPress et GitHub, des communautés numériques

Un peu plus connu, l’open-source se retrouve également dans cette ère d’intelligence collective. Ce type d’approche touche beaucoup plus le domaine de la programmation puisque l’open source désigne l’accès au code source d’une application. Il va sens dire que cela peut plaire à tous types de consommateurs, qui n’aime pas avoir accès facilement à du matériel gratuit? Évidemment, il y a des côtés négatifs à ce type d’approches tel que le téléchargement de virus ou simplement la déficience du logiciel en question. Bien heureusement, l’open source sert entre autres à améliorer les divers produits sur ce marché et d’en proposer des variantes.

 

Des lieux collaboratifs pour la création

Les FabLab et les MédiaLab nous en entendons beaucoup parlé, mais qu’est-ce que c’est au juste? Tous ces types de lieux créatifs permettent de donner accès à la communauté à du matériel électronique, informatique ou autres… Les bibliothèques sont assez touchés par ce type d’ateliers puisque leur milieux met déjà en place des approches de consommation collaborative similaire (http://www.banq.qc.ca/documents/services/espace_professionnel/milieux_doc/ressources/medialab/Bond.pdf). Cela permet à des gens de tous les horizons de partager et d’apprendre sur les nouvelles technologies, entre autres. Des projets peuvent donc immerger avec les expérimentations de tous et chacun.

 

L’intelligence collective pour la création de meubles

L’open desk, est peut-être l’une des approches les moins connus dans notre région et qui permet à peu près le même type d’approche que l’open source. Elle permet d’avoir accès à des ressources gratuitement sur le Web. Par contre, l’open desk n’est pas nécessairement voué à être améliorer par la suite. Une tendance similaire est le DIY (Do It Yourself) qui consiste à construire ou créer des mobiliers, éléments de décoration soi-même. L’open desk met donc à votre disposition des plans de mobiliers vous permettant ainsi de les construire vous même.

 

Les espaces de coworking changent votre façon de travailler

Une fois les meubles et le matériel électronique trouvé grâce à l’intelligence collaborative, il ne vous manque qu’un bureau pour tout mettre cela. Les espace de bureaux partagés s’appellent des espaces de coworking. En plus de réduire les coûts associés à de l’aménagement locatif, cela permet de partager des connaissances et des biens tels qu’une imprimante, le WiFi, etc… Il peut également avoir plus de place pour de la collaboration sur des projets. Vous serez également plus motivé à allé au travail que si vous travaillez de la maison.

 

L’Union des Maison Françaises parle ainsi de la 3ième révolution industrielle… qu’en pensez-vous?

trusted online casino malaysia minyak dagu mega888 pussy888 xe88 apk joker123 super 8 ways ultimate casino malaysia live22 mega888 免费电影 casino malaysia 918kiss